Séminaire du mois d’avril (2018)

 

JURIS HANDICAP AUTISME organise des séminaires afin d’apporter une meilleure compréhension de l’autisme et des conditions faisant partie du continuum autistique.

SEANCE N° 4/2018  

LE SAMEDI 28 AVRIL 2018 DE 18H30 À 20H00 :

« La valorisation de l’autisme »

LOST

SEANCE-4-2018-28.04.2018-JHA_-AFFICHE_-1-copie

Tarif normal: 10 €; Tarif réduit (étudiants et chercheurs d’emploi) : 5 €

INFORMATIONS ET RESERVATIONS PAR MAIL :

jurishandiautisme@gmail.com

 

Descriptif de la séance:

 

Le mois d’avril est dédié à la sensibilisation à l’autisme. Peut-on envisager la valorisation de l’autisme ?

Dès que cette idée est proposée, elle est combattue par ceux qui veulent à tout prix montrer l’autisme comme une souffrance, tentant de trouver des solutions pour en cacher les traits visibles. Dans cette tentative, les autistes voient leur auto-estime en forte baisse et quoi qu’ils fassent, ce sera toujours une imitation de ce qui est normal, imitation tout aussi traquée. A la moindre tentative de valorisation, l’autiste en question se verra rétorquer par certains que s’il valorise l’autisme c’est parce qu’il est un imposteur, qu’il n’est pas si autiste que cela. De même, les personnes ayant d’un handicap (en dehors de l’autisme) peuvent remettre en question ce statut pour une personne autiste qui n’a pas de handicap visible et vu comme anodin par les autres. D’un autre côté, certains autistes nient le volet « handicap », dans une valorisation qui ferait abstraction des difficultés, ce qui peut être perçu comme une menace par les personnes autistes ou parents d’enfants autistes qui ont besoin du statut de personne en situation de handicap pour faire respecter les besoins spécifiques ou en raison de la précarité sociale découlant d’une société non-adaptée à l’autisme, n’ayant pas franchi le seuil de la sensibilisation pieuse. Le souci, c’est de s’enfermer derrière un handicap. L’autisme n’est pas que cela. De même que toute personne en situation de handicap n’est pas que cela et a aussi des dons, passions, rêves, ambitions.

Quelles seraient les étapes restantes à franchir dans le contexte actuel pour arriver à une image plus positive de l’autisme sans nier les besoins spécifiques ? C’est ce qui est proposé dans ce séminaire, nommé LOST, représentant le désespoir et perte d’identité des personnes autistes qui ont du mal à trouver une place dans cette société.

Intervenante : Natalia Pedemonte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s