Séminaire du mois d’octobre

JURIS HANDICAP AUTISME organise des séminaires afin d’apporter une meilleure compréhension de l’autisme et des conditions faisant partie du continuum autistique.

 

SEANCE 6 (le 6 octobre 2017 de 20h à 21h30) :

« Autisme et troubles de la personnalité »

SEANCE-6-06.10.2017-JHA_-AFFICHE_-page-001

 

Renseignements et réservations par mail à: jurishandiautisme@gmail.com ou règlement en ligne:

 

DESCRIPTIF de la séance :

Lorsque l’on parle d’autisme, on parle également de troubles de la personnalité, dits « comorbidités », par abus de langage, puisque l’autisme n’entraine pas, en soi, des troubles de la personnalité.

Pourtant, force est de constater que les personnes autistes ont souvent des troubles de la personnalité, dont certains sont récurrents. Ceci ne signifie pas qu’il y ait une cause à effet entre des troubles donnés et l’autisme, donc aucun rapport, par exemple entre l’alimentation, les vaccins, et l’autisme (ceci est une évidence, mais il convient de le rappeler).

Avant de savoir quels sont ces troubles, nous allons analyser pourquoi ils apparaissent. Il y a une distinction à effectuer entre les troubles de la personnalité d’autres conditions telles que les Dys et le TDAH (ce ne sont pas des « comorbidités », car cela tient à des aires cérébrales différentes). Ainsi, les Dys et le TDAH ne peuvent, comme l’autisme, que se compenser. Or, les troubles de la personnalité qui ne sont justement pas des « comorbidités » de l’autisme peuvent être traités, tout comme cela arrive pour les non-autistes, car personne n’est à l’abri d’un ou divers troubles de la personnalité, l’essentiel étant de les repérer et ensuite se diriger vers un spécialiste compétent. Le rôle de ce dernier en matière d’autisme sera non seulement de comprendre les personnes autistes, mais de voir comment un trouble de la personnalité donné se manifeste en elles. Et faire la part des choses entre les traits autistiques et les troubles, les premiers requièrent juste une adaptation au besoin. Sauf que, justement, les mauvaises stratégies d’adaptation entraînent des troubles de la personnalité.

Ainsi, l’autisme, les Dys et le TDAH peuvent exister avec ou sans troubles de la personnalité. Et cela fait toute la différence entre avoir une condition ou souffrir d’une condition. Les troubles de la personnalité ne sont donc pas une fatalité dans l’autisme.